Pierres fines et précieuses du monde

Jean-Louis Borloo - Le centripète

Polar déconnant cherche éditeur

Jean-Louis Borloo Bonjour à tous.
Jean-Louis Borloo a une bonne tête. Il plaît aux français par son franc-parler et ses manières "normales". Il n'a pas l'air d'avoir un balai dans le cul et ne manie pas trop la langue de bois. Ses actions à la mairie de Valenciennes l'ont rendu populaire localement. Ses actions gouvernementales moins, car elles sont souvent parties en quenouille ou ont été contrecarrées par ses propres "amis".
Ombre au tableau, il a une tendance girouette qui déconcerte et lui colle une étiquette de politicien instable. Il est passé d'un parti à l'autre plusieurs fois, créant de nouveaux courants, se fondant dans une majorité qu'il n'approuve pas forcément et en sortant à la première occasion par ambiton personnelle. Autre bémol, ses rapports rapprochés avec Bernard Tapie qui n'est pas un modèle de vertu et je dirai même plutôt un sacré fumier.
Par son ralliement à l'UMP, il a longtemps espéré que Nicolas Sarkozy le nomme premier ministre à la place de François Fillon. Hélas pour lui ce n'est jamais arrivé et il est clair qu'il en garde un certain ressentiment, ce qui l'a poussé à sortir de la majorité présidentielle pour créer l'UDI, remake actualisé de l'UDF dans le but de fédérer les forces du centre. Egalement afin se constituer une base solide pour une candidature à la présidence.
Pressenti par les siens il a soudainement abandonné l'idée pour les élections de 2012 alors que de fortes vélléités personnelles et des sondages encourageants le poussaient dans cette direction. Pourquoi a-t-il renoncé ? La concurrence centriste de Bayrou ? La promesse du poste de premier ministre par Sarkozy ? D'aucuns parlent de pressions. Menaces de l'UMP pour la distribution des circonscriptions législatives, peur de Sarkozy de voir s'égailler les voix de droite et ne pas être au second tour ?Lâchez moi la grappe !
Ou plus prosaïquement des révélationss et dossiers compromettants sur sa supposée propension à picoler ? Il faut dire que cette rumeur lui colle à la peau et les Guignols de Canal ne font rien pour la calmer. Ces "humoristes" qui font et défont les réputations emploient finalement les mêmes méthodes que les maffieux politicards, Les mêmes enculés en fait.
Toujours est-il que Sarkozy l'a eu dans le baigneur et que l'hypothétique poste de premier ministre s'est envolé. Jean-Louis Borloo boit-il parce qu'il abhorre l'eau ? Je déconne ! En attendant il joue sa carte personnelle en tentant d'unifier toutes les tendances du centre, y compris celles de Bayrou afin de se constituer un fonds de commerce solide et d'apparaître comme le recours raisonnable en 2017.
Le rempart contre le retour de la droite conservatrice (éventuellement Sarkozy) et l'alternative à la "gauche" dont la faillite est programmée et inévitable.

Graines de bitume, enfants de la rue, Tananarive ******* Mokana, orphelinat à Fianarantsoa